EDITO

Comme vous le savez 2020 est une année électorale. Vous allez voter les 15 et 22 mars pour les élections municipales.

Nous pouvons déjà dire qu’à Cheny, il y aura un renouvellement des élus, puisque de nombreux « anciens » ont fait le choix de ne pas se représenter.

Ce n’est pas pour ça que la vie, la gestion, l’administration de notre commune est à l’arrêt. Une année passe vite et la saine gestion de notre collectivité ne peut se permettre d’attendre que les nouveaux venus se forment ou se mettent « au courant » des affaires.

La construction du centre de loisirs – restaurant scolaire se poursuit pour qu’il ouvre à la rentrée prochaine et nous devons déjà prévoir son mobilier et ses équipements. De même la toiture de l’école maternelle nécessite une rénovation, et nous travaillons sur le dossier pour que les travaux puissent se réaliser durant les prochaines vacances.

Enfin, si notre commune peut changer de municipalité sans trop de difficulté, c’est aussi grâce à ses fonctionnaires. Ils sont particulièrement décriés actuellement, présentés par le gouvernement actuel comme des profiteurs, des privilégiés. Il ne faut pas oublier que nos collectivités ne sauraient tourner sans eux, qu’ils assurent très souvent la mémoire et la continuité du service public.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.